Sinh hoat chuyen mon thang 10 truong Hai Ba Trung

Go down

Sinh hoat chuyen mon thang 10 truong Hai Ba Trung

Bài gửi  ngoclan on 3/12/2010, 9:16 am

FICHE DE TRAVAIL No 1 - lycee Hai Ba Trung
Enseignante: Bui Thi Ngoc Lan

Thème 1 : Enseigner et évaluer avec le référentiel des connaissances et des compétences.
---------------------------------------------------------


Question1 : Citez quelques applications du référentiels des connaissances etdes compétences (RCC) que vous avez faites dans vos activitéspédagogiques ? Donnez un exemple concret pour chaque application.

Quelquesapplications du référentiels des connaissances et des compétences (RCC)que nous avons faites dans nos activités pédagogiques + exemple concretpour chaque application :
- Bien concevoir la valeur du RDCL dans son action de formation.
-Savoir l’utiliser pour constituer une matrice d’évaluation au profit dela révision des acquis des élèves et de l’élaboration du testd’évaluation sommative.
- Savoir l’utiliser pour évaluer le niveaude départ des élèves (évaluation prosnostique : test de niveau) enfonction d’élaborer son projet de formation au début de l’année ; pourréguler son action de formation pendant le processus de l’enseignement(évaluation sommative : devoir de contrôle continue et périodique) ;pour faire la synthèse de son action pédagogique à la fin du processusde formation (évaluation sommative : test d’évaluation semestriel ouexamen blanc).

Question 2: Pourquoi, d’après vous,faut-il appliquer la démarche opératoire-cognitive dans l’enseignementpour bien respecter le RCC ?

Il faut appliquer ladémarche opératoire-cognitive pour susciter le besoin d’agir,développer les compétences, former la motivation de l’apprenant.

Question3 : Pour bien respecter cette démarche, quelles interactionsdoivent-ils effectuer l’élève et l’enseignant? Visent-elles à accomplirquelles tâches? Et par quels moyens ou avec quels outils?

-Pour faire l’auto-évaluation, la co-inter-évaluation (avant l’acted’apprentissage : savoir sur son point de départ : portfolio d’élève;pendant l’apprentissage : savoir le progrès via le résultat des devoirsd’application en classe, des devoirs de contrôle continu et périodique; après chaque niveau d’apprentissage : savoir son niveau d’arrivée –fiche d’auto-évaluation).
- Le projet de formation et le portfolio pour orienter, mesurer et réguler son action pédagogique d’enseignant.
-La pour mettre en œuvre son projetfiche pédagogique et la fiche d’élèvepédagogique (en maints scénarios) et pour bien guider le travaild’élèves.
- Pour mesurer le résultat de ses devoir. La matriced’évaluation et la bande de données élèves et élaborer le testd’évaluation.
- Le portfolio d’élève et la fiche pour aider lesélèves à bien déterminer le projet d’étude au d’auto-évaluation débutde l’année, pour orienter, mesurer et réguler son apprentissage aprèschaque période de formation.

Question 4 : Pourquoi,doit-on appliquer simultanément les trois pédagogies (pédagogiedifférenciée, pédagogie de projet, pédagogie de l’erreur) en fonctionde l’application de l’approche par compétences ? L’application des cespédagogies exclusent-elles les autres approches ou méthodes ?

Pour bien répondre cette question, il nous faut lire les definitions ded trois pédagogies.

Pédagogie de projet
- La forme de pédagogie dans laquelle l'apprenant est associé de manière contractuelle à l’élaboration de ses savoirs.
-Le moyen d'action est fondé sur la motivation des élèves, suscitée parl’aboutissement à une réalisation concrète, traduite en objectifs et enprogrammation.
- Elle induit un ensemble de tâches dans lesquelles tous les élèves peuvent s’impliquer et jouer un rôle actif.

Pédagogie de l’erreur
-La forme de pédagogie dans laquelle l' erreur désigne une réponse ou uncomportement de l'apprenant qui ne correspond pas à la réponse, aucomportement attendu.
- Il ne s’agit pas d'une non-connaissance qu'il convient de corriger immédiatement, mais d'une connaissance inadéquate.
-L’erreur est inévitable mais formatrice : la conscience de l’erreurdonne une capacité de remise en cause et d'adaptation ; Mais unerépétition trop fréquente d'erreurs peut décourager l'apprenant.
- L'erreur fait partie inhérente de l'apprentissage, il convient de mettre en place des situations pédagogiques adaptées.

Pédagogie différenciée
-La pédagogie part du constat que dans une classe, les élèves onttoujours des capacités et des modes d'apprentissages très différents.
- Elle tente de donner une réponse à cette hétérogénéité des classes par des pratiques adaptant à chaque élève.
- On considère l'enfant ou l'activité comme intérêt central.
- Elle vise au développement personnel de l'enfant.

Question5 : Que pensez-vous du terme « professionnalisation de la formationcontinue des enseignants » ? Quelles activités devons-nous faire poureffectuer cette tâche professionnelle ? Précisez les objectifs et lesrelations réciproques de ces activités de formation ?

- On peut se former et se perfectionner pour adapter au contexte professionnel.
- Les activités que nous devons faire pour effectuer cette tâche professionnelle sont:
* Catégorie de regroupement: Acteur(s)
* Autoformation: Individu
* Accompagnement: Accompagné, accompagnant et accompagnateur
* Professionnalisation : Formé, formateur, animateur, coopérateur, partenaire, agent de ressources,

- FIN –

ngoclan

Tổng số bài gửi : 2
Join date : 16/09/2010

Xem lý lịch thành viên

Về Đầu Trang Go down

Về Đầu Trang

- Similar topics

 
Permissions in this forum:
Bạn không có quyền trả lời bài viết